Créer une newsletter efficace : 18 astuces incontournables

Accueil/Marketing digital/Créer une newsletter efficace : 18 astuces incontournables
  • Créer une newsletter efficace : 18 astuces incontournables

Créer une newsletter efficace : 18 astuces incontournables

Vous l’avez lu et entendu des dizaines de fois : « money is in the list ». La mise en place d’une newsletter est la suite logique de la création de votre blog professionnel dans le but de développer une stratégie d’Inbound Marketing digne de ce nom.

Vous avez déjà commencé à créer des newsletters avec MailChimp, Aweber, GetResponse… ou via votre logiciel d’inbound marketing. Pour autant, développer votre liste d’abonnés et cliquer sur « envoyer » de temps à autre ne suffit pas à exploiter tout son potentiel.

Vos taux d’ouverture restent désespérément bas ? Vous obtenez peu de résultats malgré vos efforts ?

Voici notre guide en 18 astuces pour créer une newsletter vraiment efficace.

1) Créez votre newsletter avec du contenu pertinent

Construire votre liste d’abonnés et planifier vos envois sont des éléments importants, mais vous devez savoir pourquoi vous le faites : qu’attendez-vous de vos lecteurs et qu’attendent-ils de vous ?

Cela vous permettra d’identifier les principales sources de contenu pour vos emails :

  • Curation de contenu à forte valeur ajoutée pour vos lecteurs
  • Offres spéciales (sachant que la promotion de vos produits ne doit pas l’emporter sur le reste)
  • Contenu exclusif réservé à votre newsletter (si vous en avez fait la promesse)
  • Récapitulatif des derniers articles publiés sur votre blog, ou annonce de la publication d’un nouvel article déclenchée par votre flux RSS.
  • Concours, jeux, opérations temporaires

Ce ne sont bien sûr que quelques idées, mais veillez toujours à ce que votre stratégie d’email marketing serve précisément vos objectifs de croissance.

2) Donnez d’abord, demandez ensuite

Nous avons tous envie de voir les commandes affluer, mais l’envoi de newsletters ne doit pas immédiatement servir à faire votre promotion.

Aidez vos lecteurs à résoudre des problèmes précis, inspirez-les, enrichissez leur vie quotidienne. Une fois que vous aurez établi un lien de confiance durable, vous pourrez proposer vos services.

3) Mettez en place un message d’accueil

L’envoi d’un message de bienvenue peut augmenter la fidélité de vos abonnés de 33%. Pourquoi s’en priver ?

Envoyez immédiatement un email de bienvenue automatique, afin que votre nouvel inscrit confirme son intérêt dans la foulée et n’oublie pas le nom de votre site en quelques heures.

Un bon message d’accueil peut notamment :

  • Rappeler à l’abonné qu’il a fait un bon choix
  • Montrer comment découvrir votre site, parcourir votre boutique ou accéder à vos ressources
  • Intégrer une réduction ou un bonus
  • Donner la possibilité de vous suivre sur les réseaux sociaux ou d’inviter un ami

4) Bannissez le « no reply »

Evitez les adresses « no reply », qui tuent le niveau d’engagement de votre newsletter.

Quoi de plus frustrant que d’ouvrir et lire un email, avoir envie de répondre à une question et se voir opposer un robot au moment de le faire ?

Ramit Sethi du site I Will Teach You To Be Rich est particulièrement doué dans ce domaine : il rappelle régulièrement qu’il lit tous les emails qu’il reçoit et incite à répondre immédiatement aux questions posées dans la plupart de ses emails.

creer-une-newsletter-efficace-Bannissez le « no reply »

5) Choisissez bien le nom qui va s’afficher dans la boîte de réception de vos lecteurs

Créer votre newsletter vise aussi à créer un lien personnel avec vos abonnés.

Une bonne solution, si votre prénom ou le nom de votre site ne sont pas trop longs, est d’envoyer vos emails en alliant les deux en tant que destinataires.

Par exemple : Fabien de Incremysobjet

Tout dépend bien sûr du degré de notoriété de votre marque ou de votre identité personnelle. Là encore, il faut tester !

6) Segmentez votre audience

Plutôt que de créer une seule liste d’abonnés, privilégiez la segmentation des inscrits en différents groupes, en fonction de leur comportement sur votre site, de leurs données démographiques, du bonus ou de la page sur laquelle ils se sont inscrits.

Si vous n’avez pas de connaissances techniques particulières, alliez LeadPages à MailChimp pour segmenter votre audience en fonction des ebooks téléchargés. Vous pourrez ensuite envoyer des offres et du contenu personnalisé à chaque groupe.

creer-une-newsletter-efficace-Segmentez votre audience avec Mailchimp

Si vous recherchez un plugin gratuit, testez Leads de SumoMe. Moins puissant, il vous permet tout de même de récupérer des emails contre le téléchargement d’un pdf.

7) Personnalisez vos messages

Lorsque vous construisez votre liste, pensez à demander le prénom de chaque nouvel abonné.

Vous pourrez ainsi personnaliser l’envoi de votre newsletter. Avec MailChimp, utilisez le tag FNAME pour que le prénom soit ajouté à une phrase ou au début d’un email. Les autres solutions proposent également cette fonctionnalité, consultez l’aide pour trouver le code exact à insérer.

8) Passez du temps sur vos objets de mails

Les titres font vivre vos newsletters… ou les tuent dans l’œuf. Vous devez donc non seulement passer du temps à les travailler, mais également tester différentes versions lors de vos envois.

Voici quelques astuces pour un objet de newsletter efficace :

  • Incluez des chiffres
  • Faites une promesse claire (si vous la tenez ensuite !)
  • Jouez sur le sentiment d’urgence
  • Annoncez une exclusivité
  • Piquez la curiosité de vos lecteurs…

Dans tous les cas, le travail sur les titres revient aux fondamentaux du copywriting.

Abonnez-vous dès aujourd’hui à différentes newsletters, qu’il s’agisse de vos concurrents ou de domaines totalement différents, qui peuvent aussi vous inspirer.

Si vous lisez couramment l’anglais, vous pouvez suivre des sites comme UrbanDaddy ou Zappos : vous ferez le plein de créativité en matière d’email marketing !

9) Rendez le corps du message « scannable »

80 % des personnes vont scanner votre email. L’augmentation de la lecture sur smartphone augmente considérablement l’impact de cette donnée, que vous devez déjà prendre en compte sur vos articles et pages.

De même, le temps d’attention se réduit d’année en année, comme le montre le tableau suivant :

creer-une-newsletter-efficace-Rendez le corps du message « scannable »

Pour optimiser votre newsletter de manière à la rendre la plus efficace possible, facilitez une lecture « scannée » de son contenu :

  • Espaces et paragraphes aérés
  • Listes (puces, tirets)
  • Titres et sous-titres attirants
  • Mots en gras

Utilisez les images avec parcimonie. Elles peuvent augmenter le temps de chargement et réduire l’attention de vos lecteurs.

10) Optimisez vos newsletters pour les mobiles

Dans la même lignée, près de 66 % des emails aux Etats-Unis sont désormais ouverts sur mobile, contre seulement 1/3 sur ordinateur de bureau, d’après une étude récente de Movable Ink. En France, la proportion est moindre (pour le moment), mais suit la même tendance.

creer-une-newsletter-efficace-optimisez vos newsletters pour les mobiles

source 

Les implications de cette tendance sur votre optimisation sont très concrètes :

  • Des objets plus courts, faute de quoi ils seront tronqués sur les smartphones. Vous pouvez viser 35-40 caractères, par exemple.
  • Un design responsive avec des colonnes et images qui s’adaptent immédiatement à la taille de l’écran.
  • Un email léger et donc rapide à charger
  • Une taille de police de caractère facile à lire
  • Des CTA (call to action ou appel à l’action) impossibles à rater
  • Un nombre limité d’images
  • Une option « plain text » (texte brut)
  • Une suppression ou un décalage de la mention « si vous ne parvenez pas à lire ce message, vous pouvez consulter la version en ligne » (ou équivalent).

Supprimez ou décalez la mention « si vous ne parvenez pas à lire ce message, vous pouvez consulter la version en ligne »

Sur un grand écran d’ordinateur, pas de souci a priori… mais la mention est-elle vraiment utile ?

…En revanche, l’ouverture d’un email sur smartphone perd en puissance lorsque le contenu important de la newsletter est masqué à la vue :

creer-une-newsletter-efficace-optimisez vos newsletters pour l'affichage sur mobile

11) Limitez le nombre de liens

Créer une newsletter efficace nécessite d’avoir un objectif précis. Traitez-la comme une landing page, même si vous n’y vendez rien.

En limitant les distractions, vous aidez le lecteur à se concentrer sur votre message et vos appels à l’action.

12) Trouvez la longueur idéale

Pour certains, une bonne newsletter ne devrait jamais dépasser 500 mots. Néanmoins, comme toute « bonne pratique », ce qui fonctionne chez les uns est contre-productif chez les autres.

Certaines newsletters de blogs à très forte audience peuvent faire jusqu’à 3 000 mots sans perturber leurs lecteurs !

Un copywriter disait d’ailleurs que « ceux qui lisent jusqu’au bout sont ceux qui achètent ».

Faites votre choix… mais dans tous les cas, menez des tests A/B ou comparez les données de vos différents envois !

Rien ne vous empêche de varier les plaisirs en alternant des textes courts avec des emails bien plus longs, sur le ton d’une conversation ou sur la base d’un storytelling bien structuré.

13) Racontez une histoire

Nous venons de mentionner le storytelling. Bien sûr, il n’est pas toujours facile de raconter une histoire dans chaque newsletter.

Toutefois, et même si vous pensez travailler sur une niche « ennuyante » (ce qui n’existe pas en marketing web), rien ne vous empêche d’inclure une anecdote personnelle, une expérience particulière ou, si votre audience s’y prête, quelques ajouts humoristiques.

14) Respectez la fréquence d’envoi de votre newsletter

Tout comme la tenue de votre calendrier éditorial, l’envoi de vos newsletters doit être régulier et créer un sentiment de rendez-vous chez vos abonnés.

Annoncez une fréquence et respectez-la, qu’elle soit quotidienne, hebdomadaire ou mensuelle. Si vous le pouvez, optez pour une heure d’envoi fixe qui peut renforcer la connivence entre votre marque et le lecteur.

15) Essayez de supprimer le header de vos emails

Cela ne fonctionne pas pour tout le monde, mais depuis l’apparition de l’onglet « Promotions » sous Gmail, il semblerait que supprimer le header (en-tête) incluant le nom de la marque contribue à augmenter vos chances de voir vos newsletters arriver dans la boîte de réception principale.

16) Testez et optimisez vos newsletters en permanence

Tout comme vos efforts d’inbound marketing, de blogging ou de campagnes publicitaires, votre stratégie de newsletter doit être mesurée, testée et affinée tout au long de l’année.

Vous pouvez par exemple tester et analyser les éléments suivants :

  • Versions A/B de vos newsletters (objets en particulier)
  • Types d’offre ou de mise en page
  • Segments les plus actifs (appareil, groupe, etc.)
  • Thématiques les plus engageantes
  • Heures et jours d’envoi les plus efficaces…

N’oubliez pas de vous envoyer des emails tests avant l’envoi définitif, afin de tester l’apparence du message sur différents appareils, navigateurs et messageries!

A vous ensuite de vous débarrasser de ce qui ne fonctionne pas pour vous concentrer sur ce que vos abonnés attendent vraiment de vous.

17) Respectez la législation

S’il est tentant de masquer ou supprimer le lien de désinscription et vos mentions légales, résistez à la tentation : non seulement de telles pratiques sont illégales, mais vous risquez en plus de vous attirer les foudres des lecteurs qui souhaitent se désabonner.

Cela se finit généralement pas le bouton « spam » au niveau de la boîte de réception, ce qui porte atteinte à la réputation de votre site…

18) Rappelez à vos abonnés pourquoi ils se sont inscrits

Vous avez tout fait dans les règles, vous avez la trace de l’inscription de quelqu’un et soudain… il vous marque en « spam », se désinscrit brutalement et indique comme raison qu’il ne s’est « jamais inscrit à cette newsletter ».

Cela arrive fréquemment (reportez-vous à l’un des tableaux précédents pour comparer notre temps d’attention à celui d’un poisson).

Pour limiter ce genre de mésaventure (très fréquente au vu de la saturation actuelle des boîtes de réception), rappelez dans l’email pourquoi et à quelle adresse l’abonné s’est inscrit.

Cela n’assure pas un taux 0 de désinscription, mais permet de rappeler gentiment d’où provient la newsletter et en quoi elle est légitime.

Quel outil utiliser pour envoyer vos newsletters ? Nous avons une préférence pour GetResponse. Cependant Aweber et MailChimp sont de très bonnes options également. Essayez-les et faites votre choix !

En conclusion…

L’argent est peut-être dans la liste d’abonnés, mais il est important de garder en tête votre public cible pour créer une newsletter efficace.

Adaptez vos messages, pensez à la manière dont vous pouvez changer la journée de celui qui les reçoit et optimisez sans relâche !

Crédit image : 10ch

2017-03-08T11:00:27+00:00 12 janvier 2015|Marketing digital|