Découvrez l'IA personnalisée dans le SEO ! Inscrivez-vous à notre webinaire le jeudi 22 février à 11h30.

L’optimisation du taux de conversion est une pratique marketing qui a pris de plus en plus d’importance au fil des années. Auparavant, bon nombre d’entreprises se focalisaient sur des données pertinentes mais incomplètes, comme le nombre de visiteurs sur une période donnée. Comme nous le développons ci-dessous, le conversion rate optimization (CRO) dépend de plusieurs facteurs, et il nécessite l’adoption d’outils pertinents pour analyser les points forts et points faibles d’un site web.

Définition de l’optimisation du taux de conversion

On appelle une conversion le fait qu’un visiteur d’un site web fasse ce que l’on attend de lui. Dans le domaine du e-commerce, une conversion s’apparente la plupart du temps à une vente, mais elle peut, en fonction du type de site ou du domaine d’activité, revêtir d’autres aspects : le démarrage d’un essai gratuit si vous vendez un abonnement, le remplissage d’une fiche de renseignements, l’inscription à une newsletter, le visionnage d’une vidéo… Le taux de conversion est le rapport entre le nombre de personnes qui effectuent l’action recherchée par rapport au nombre total de visiteurs. Il convient de multiplier le résultat obtenu par 100 pour obtenir un pourcentage. Si, par exemple, vous avez pour but que vos visiteurs s’inscrivent à votre newsletter, et que cela arrive 25 fois sur un total de 400 visites, votre conversion rate est de (25/400) x 100 = 6,25%.

Lors de chaque étape d’un parcours client, des utilisateurs quittent votre site, selon le processus du tunnel de conversion. Avec l’optimisation du taux de conversion, la perte de visiteurs lors de chacun de ces moments clés est réduite au minimum, ce qui permet d’avoir le plus de personnes possibles au moment de l’acte d’achat, quand le prospect se transforme en client. Pour reprendre un exemple chiffré, si votre site compte 200.000 visiteurs mensuels pour un taux de transformation de 3%, le nombre de conversions est de 6000. Grâce aux efforts de votre équipe marketing, vous parvenez à améliorer votre conversion rate, qui se monte désormais à 4%. Avec ce nouveau taux, le volume de vos ventes monte en flèche et se chiffre désormais à 8.000…

Les avantages du CRO

  • Augmentation du ROI ;
  • Diminution des coûts d’acquisition des nouveaux clients ;
  • Baisse du taux de rebond ;
  • Amélioration de l’expérience utilisateur ;
  • Meilleure connaissance de vos clients ;
  • Fidélisation de la clientèle ;
  • Avantage sur la concurrence.

SEO et conversion rate, deux notions corrélées

Le référencement naturel etle taux de conversion SEO sont deux éléments complémentaires. On ne peut pas prétendre adopter une stratégie marketing cohérente en laissant de côté l’un ou l’autre de ces éléments. Grâce au SEO et un bon positionnement dans la SERP, ce n’est pas seulement davantage de trafic que vous attirez sur votre site web. C’est également une audience plus qualifiée qui vous rend visite, ce qui signifie qu’elle a toutes les chances d’être satisfaite par les contenus que vous proposez. Ceci, naturellement, est un immense atout vis-à-vis du CRO. Inversement, tous les efforts portés en faveur du conversion rate optimization vont avoir une influence positive sur le SEO : si, en améliorant l’UX, les visiteurs passent du temps sur le site et que le taux de rebond se trouve minimisé, c’est un élément très positif car Google cherche en permanence à améliorer les résultats qu’il propose : votre site apparaît dès lors comme pertinent et possède toutes les chances d’obtenir une position préférentielle dans la SERP.

Identifier les points faibles du site

Comment améliorer le taux de conversion d’un site ? Le CRO passe notamment par l’identification des points à améliorer. Il faut d’abord analyser le temps de chargement des pages, afin que les utilisateurs n’aient pas à attendre trop longtemps avant qu’elles ne s’affichent correctement. La qualité et l’ergonomie du design doivent également être examinées, car cela peut influencer la satisfaction des clients ainsi que leur perception globale de votre marque. Les processus d’inscription et de paiement doivent être simples mais sûrs afin d’encourager plus facilement les clients potentiels à acheter vos produits ou services en ligne. Il est également judicieux de vérifier si tous les liens sont actifs et si le contenu est pertinent pour votre public cible. Enfin, des enquêtes en ligne peuvent être réalisées afin de mesurer la satisfaction des clients à travers différents critères.

Comment savoir si un taux de conversion est bon ?

Nous consacrons un article entier dédié à cette notion de « bon taux de conversion« . Il est toujours délicat de le savoir, car le conversion rate est une notion relative, qui dépend notamment du secteur d’activité dans lequel vous vous trouvez et d’autres indicateurs de performance. Toutefois, si vous analysez avec objectivité votre site web et ses contenus, vous êtes capable de déterminer si des leviers d’amélioration existent, tant au niveau du design, de la navigation, de l’ergonomie ou de la qualité des textes. Si cela est le cas, c’est qu’une marge de progression existe. Dès lors, l’optimisation du taux de conversion n’est pas terminée.

Utiliser des outils d’analyse

L’utilisation de certains outils d’analyse est essentielle pour comprendre et améliorer l’efficacité de votre site web et de son taux de conversion. Les données recueillies grâce à Google Analytics ou Incremys peuvent être utilisées pour surveiller le trafic, identifier les sources qui génèrent plus facilement une conversion ou encore évaluer l’impact des différents éléments présents sur la page Web. Grâce aux informations fournies par ces logiciels analytiques, vous pouvez également suivre en temps réel les performances de votre site et mieux comprendre comment différents segments cibles interagissent avec vos contenus à travers divers supports (ordinateur portable, mobile). Enfin, il est possible d’analyser efficacement l’efficacité des campagnes publicitaires que vous mettez en place afin d’obtenir un meilleur retour sur investissement. Lorsqu’ils sont bien utilisés, les outils d’analyse sont indispensables dans le cadre de l’optimisation du taux de conversion.

Pour conclure

Vous n’avez plus à vous demander quel est l’impact de l’optimisation du taux de conversion sur le ROI de votre entreprise : nous avons démontré à quel point le CRO lui était bénéfique. Cette stratégie marketing, pour être efficace, doit cependant être mise en place avec précision, et doit être accompagnée de conseils et d’outils d’analyses pertinents.

Base de connaissance SEO et Marketing Digital