Découvrez l'IA personnalisée dans le SEO ! Inscrivez-vous à notre webinaire le jeudi 22 février à 11h30.

majority intent

Qu’est-ce que le majority intent (ou majorité d’intention) en SEO ? C’est une notion connexe à l’intention de recherche. On définit ainsi ce que les gens veulent vraiment voir lorsqu’ils utilisent un moteur comme Google. C’est un concept important qui peut expliquer, dans certains cas, pourquoi la plupart des internautes ne sont pas intéressés par votre contenu. Dans cet article nous nous intéresserons également à l’importance d’un contenu de qualité et comment l’obtenir. Enfin, nous discuterons des changements apportés récemment par les moteurs de recherche et ce qu’ils signifient concrètement pour vous.

Le majority intent en SEO

Le SEO s’appuie en grande partie sur la sémantique des pages, via des mots-clés. Les moteurs de recherche associent les pages à des mots-clés en fonction de leur contenu et les classent dans leur index. C’est ce qui détermine la position de tel site sur tel mot-clé. Parmi les facteurs utilisés pour ce classement, l’intentionnalité de recherche tient une bonne place. Les mots-clés sont classés dans des catégories d’intention distinctes (achat, navigation etc). Parfois ces classifications se chevauchent : un mot se réfère à plusieurs types d’intention de recherche. La tendance prépondérante définit l’intention de recherche majoritaire. Cette intention majoritaire, ou majority intent, est simplement un attribut de classification. Cette classification des intentions est utilisée en référencement et plus largement en webmarketing.

Les principales catégories d’intention de recherche

Les intentions de recherche sont les motivations qui poussent un utilisateur à effectuer une requête sur Internet. Les principales catégories d’intentions de recherche comprennent les intentions informatives, commerciales et navigatoires.

Une intention informative est lorsque quelqu’un cherche des faits ou des informations spécifiques ; pour trouver la réponse à une question particulière comme « recette tarte au citron » par exemple.

Les requêtes à intention commerciale sont liées à une intention d’achat comme par exemple : « comparatif prix iPad ».

Les intentions navigationnelles correspondent aux requêtes de pages précises comme par exemple : « Freemobile chat ».

D’autres segments plus spécialisés peuvent également être utilisés comme par exemple les intentions sociales. L’intention sociale vise principalement à interagir avec le contenu partagé par d’autres utilisateurs sur les réseaux sociaux et le web 2.0, par exemple : « Linkdin Elon Musk » par exemple.

Ce que les gens veulent vraiment voir

Les personnes qui utilisent Google souhaitent obtenir des résultats de recherche pertinents et utiles. Ils ont au contraire horreur de tomber sur des sites qui essaient d’abuser artificiellement du système pour gagner en popularité. Il est donc capital pour les moteurs de recherche de fournir des résultats qui correspondent fidèlement à la majorité des requêtes. Le majority intent est celle qui est fournie de façon préférentielle dans les résultats de recherche, car c’est elle qui donne d’avantage satisfaction à l’internaute, tout au moins d’un point de vue statistique. Si deux recherches sont identiques sur la forme, c’est bien l’intention majoritaire qui sera privilégiée par Google.

Un exemple concret

Si vous effectuez sur Google la requête « avocat pas cher », on pourrait légitimement se demander si vous êtes à la recherche d’un juriste ou du légume ! Une analyse du SERP permet de répondre à cette question sans ambiguïté, puisque ce sont des cabinets d’avocats qui apparaissent dans les résultats. Ainsi, si vous possédez un site e-commerce qui propose la livraison d’avocats, il est inutile de se positionner sur le mot clé « avocat pas cher », dont l’intention majoritaire ne correspond pas à ce que vous proposez.

A noter que toutefois Google vous aide à « trouver le bon avocat ». Si vous venez de consulter une recette d’avocat saumon par exemple, le moteur sera à même d’adapter les résultats de votre requête en utilisant justement l’intentionnalité. L’intention de recherche utiliséé par les moteurs de recherche prend en compte divers paramètres, dont l’historique de navigation.

Ce qui incite les internautes à ne pas s’intéresser à par votre contenu

Attirer des visiteurs sur un site avec de bons mots-clés est loin d’être suffisant. La rétention et la transformation restent les objectifs principaux d’un e-commerce. Pour y parvenir il faut satisfaire les attentes des utilisateurs avec un contenu sur mesure, susceptible de faire évoluer l’internaute vers l’action souhaitée : achat, inscription à une newsletter, téléchargement… Ce contenu ciblé est élaboré en prenant en compte le majority intent. Un template spécifique peut ainsi par exemple être utilisé pour chaque type d’intention de recherche.

Attention aux textes trop longs

La longueur du contenu doit être adaptée au sujet. Répondre trop longuement à une attente qui pourrait être satisfaite par un contenu court engendre un risque de « taux de sortie » élevé. La concision et la clarté font partie des standards du web. Si votre contenu répond à plusieurs questions, il est peut-être judicieux de le segmenter en plusieurs pages. Il faut trouver le juste équilibre pour l’expérience utilisateur. Ceci se vérifie via des outils de web analytique en analaysant le comportement utilisateur.

L’absence de call to action

L’autre éventuelle raison d’un désintérêt est que vous n’avez pas de call to action clair. Les gens veulent savoir ce qu’ils doivent faire après avoir lu votre article ou regardé votre vidéo. Si vous ne donnez pas une instruction facile à comprendre, ils passeront à autre chose.

Trop de publicité tue la publicité !

Attention également à l’abus de publicités ou d’annonces commerciales. Les gens n’aiment pas être bombardés de contenus de ce type, surtout s’ils ne cherchaient pas activement ces informations. Si votre contenu est trop envahi par ce type de messages, les internautes auront tendance à quitter votre site et ne plus y revenir.

Soyez clair !

Enfin, si vous utilisez un langage qui leur est inconnu ou difficile à comprendre, les personnes ne vont pas apprécier leur expérience sur votre site. Les gens veulent lire quelque chose qui est facile à comprendre et en rapport avec ce qu’ils connaissent déjà. Si vous utilisez trop de jargon ou si vous employez un style trop formel, les lecteurs seront simplement perdus et abandonneront rapidement votre contenu.

Les moteurs de recherche ont changé !

Au fil des années, la qualité des résultats des moteurs de recherche a évolué.  Les moteurs sont en effet de plus en plus intelligents. Cela se concrétise par des résultats pertinents par rapport à nos requêtes. L’intentionnalité derrière ces requêtes est, comme nous l’avons vu, un facteur déterminent. En la prenant en compte dans votre stratégie éditoriale, vous mettez toutes les chances de votre côté de produire un contenu pertinent pour les internautes.

Cette vidéo de 5 minutes présente le fonctionnement du moteur de recherche Google :

Blog webmarketing, SEO, stratégie de contenu et automatisation