Découvrez l'IA personnalisée dans le SEO ! Inscrivez-vous à notre webinaire le jeudi 22 février à 11h30.

Dans le domaine du marketing digital, le conversion rate est l’indicateur de performance à suivre en priorité. Ceci est vrai de manière générale, mais encore plus en ce qui concerne le commerce en ligne. Dans ce cas-là, le calcul du taux de conversion e-commerce permet de mesurer l’état de santé de l’entreprise et la pertinence des différentes stratégies mises en place.

Définition du taux de conversion e-commerce

D’un point de vue global, le calcul du taux de conversion mesure la proportion de personnes qui effectuent une action souhaitée par rapport au nombre total de visiteurs, sur un laps de temps défini. En fonction du secteur d’activité de l’entreprise, cela peut être un achat, bien entendu, mais également des actions moins directement rentables, comme l’inscription à une lettre d’information, le téléchargement d’un document, le visionnage d’une vidéo… Pour les entreprises qui vendent des biens et des services, et encore plus pour les pure players, le calcul du taux de conversion e-commerce est un instantané de la santé de l’entreprise. Ici, la conversion ou transformation est bien l’achat de l’un de vos biens ou services : il faut donc que l’utilisateur se transforme en client.

Le calcul du taux de conversion e-commerce

Comment se calcule le taux de conversion e-commerce ? Comme nous l’avons indiqué, ce taux s’obtient en divisant le nombre de conversions par le nombre total d’utilisateurs. Il convient bien entendu de multiplier le résultat obtenu par 100 pour obtenir un pourcentage. Prenons un exemple concret : votre entreprise vend en ligne des matelas. Si, au cours du mois de janvier, vous vendez 30 matelas alors que vous avez enregistré 200 visites sur votre site, le calcul du taux de conversion de votre e-commerce se fait de la façon suivante : (15/200) : 0,75 ce qui équivaut à 7,5%.

Le SEO et le SEA, deux segments distincts

Si le calcul global du taux de conversion e-commerce est une nécessité, il est tout aussi important de distinguer les deux canaux constitués du référencement naturel et de la publicité payante. Ceci vous permet de bien cibler ces deux éléments, pour pouvoir apporter si nécessaire des améliorations si l’un d’entre eux est défaillant.
La conversion SEO correspond au fait qu’un visiteur issu du référencement naturel, donc d’une recherche effectuée sur un moteur de recherche, a acheté un produit sur votre site. La conversion SEA a la même finalité, mais avec un trafic qui provient des publicités payantes que vous avez mises en place, via Adwords. Globalement, on estime que le taux de conversion SEO est plus performant que le taux de conversion Google.

Pourquoi calculer et analyser ce taux de conversion ?

Savoir comment calculer le taux de conversion en marketing, et plus précisément en e-commerce, est indispensable, mais cela ne saurait constituer une fin en soi. En effet, une analyse pointue de ce ratio est indispensable pour pouvoir effectuer les correctifs nécessaires et ainsi optimiser le taux de conversion. Voici les avantages principaux d’une telle démarche, qui doit être accomplie avec des outils adéquats, comme Google Analytics ou Incremys :

  • Augmentation des ventes en ligne ;
  • Amélioration de la satisfaction client ;
  • Meilleure compréhension du comportement d’achat des consommateurs ;
  • Détection et correction rapide des problèmes liés à la conversion ;
  • Analyse approfondie pour identifier les opportunités commerciales manquées ;
  • Évaluation précise de l’efficacité marketing et publicitaire ;
  • Gestion plus efficace du budget marketing ;
  • Optimisation continue pour optimiser le taux de conversion.

Comment augmenter le taux de conversion d’un site e-commerce ?

Le CRO (Conversion Rate Optimization) est un acronyme anglais qui désigne l’optimisation d’un taux de conversion. Il existe un nombre de facteurs considérable qui vont permettre à un site de progresser dans ce domaine. Nous n’allons pas toutes les détailler ici, mais voici quelques pistes à retenir.

Dans le cadre du e-commerce, offrir des promotions et des réductions aux clients existants et aux nouveaux peut s’avérer très efficace. De plus, l’amélioration du design web permet une navigation intuitive sur votre site, afin que les utilisateurs puissent facilement trouver ce qu’ils cherchent. Il est également essentiel d’optimiser l’expérience mobile, car cela influence grandement la décision finale d’achat. Finalement, tout ce qui favorise l’amélioration de l’UX (expérience utilisateur) doit être privilégiée. En outre, vous pouvez analyser comment vos visiteurs interagissent avec votre boutique en ligne grâce aux outils cités plus haut, qui offrent une variété de données utiles pour améliorer le processus client/utilisateur final. Fournir plusieurs options de paiement sûres, telles que les cartes bancaires ou PayPal, est également important. Enfin, créer un contenu intuitif autour des produits/services proposés par votre entreprise et l’utilisation des outils de marketing automatisés peuvent vous aider à augmenter votre taux de conversion e-commerce.

Conclusion

Le calcul du taux de conversion e-commerce est une démarche essentielle pour les entreprises en ligne afin d’évaluer leur succès commercial et marketing. Mais dans le cadre d’une stratégie efficace, il faut également se livrer à une analyse minutieuse de ce taux, afin de déterminer les points performants et ceux qui, au contraire, nécessitent d’être améliorés.

Base de connaissance SEO et Marketing Digital